22 mars 2017

Hello tous le monde,


   Aujourd'hui je reviens sur mon 10 km des foulées Vichyssoises. Un 10 km que j'attendais avec impatience car il s'est fait à 5 minutes de chez moi. Et aussi car je me suis préparer pour!


    La course avait lieux sur le tour du plan d'eau à Vichy le dimanche 12 mars 2017, avec un départ à 11h. En même temps avait lieu un semi-marathon avec lui, un départ à 9h le matin. Du coup on c'est retrouver à 8h30 pour la photo Footing Vichy et pour pouvoir encourager tous ceux inscrit sur le semi. Aller chercher les dossards de ceux qui n'ont pas pu le récupérer la veille. Je tiens a féliciter tous les résultats pour ceux du semi qui ont remplis leurs objectifs haut la main.


    Ensuite à 11h, nous voila sur la ligne de départ. Comment vous dire que je n'ai pas eu de stresse. Jusqu’à se que nous nous avancions sur cette ligne de départ. Déjà avec mon binôme pour ce 10 km on se met au fond pour pas se faire embarquer par le mouvement de foule et pouvoir partir à notre allure. Chose que l'on fait plutôt pas mal d'ailleurs. Le parcours faisait une boucle du centre omnisports à l’hippodrome et revenir sur un tour de plan d'eau. Tour que je fais souvent que je connais presque par cœur.


    Avec ma binôme nous faisons notre tour à une super allure qui me plait ... les kilomètres défiles sans soucis, sans s’arrêter, en doublant au fur et à mesure des personnes tranquillement. La petite côte passe sans soucis, des fanfares nous distrait a des moments, avec des ravitos que je décide de ne pas
prendre car je suis bien et n',en ressent pas le besoin.


    Arriver au 8ème kilomètres 1/2 c'est le drame... oui car je l'ai vécu comme ça. En Faite le goudron fait une sorte de marche et je bute le pied dedans et m'étale tel un pingouin sur sa banquise. Je me suis pris une sacrée calotte au morale, heureusement mon binôme me relève avec deux autre personnes, et je repart pour passer la ligne d'arriver dégoûtée.


    Je n'écoute plus rien essaye de finir temps bien que mal car ma douleur au genoux est revenu. La côte de Cora passe temps bien que mal, on continue malgré tout à doubler du monde (je sais vraiment pas comment quand j'y repense) et la je vois cette ligne d'arriver se rapprocher et mon genou qui me lâche de plus en plus à chaque pas. Mais dernier coup de collier et nous voila passer cette ligne, moi en pleure, ma binôme  alerte les secours pour pouvoir me désinfecter mon genoux et mes mains. Donc me voila parti au post de secours avec un goût amère sur cette course.

    Il faut dire je fait un record personnel sur cette distance avec un temps officiel à 1h06min49sc. Aujourd'hui je comprend mieux le pourquoi du comment de ma chute, je digère mieux celle-ci, et vais avancer et me lancer dans mes nouveaux objectifs.


Je voulais remercier ma binôme, mes popines, tous ceux du groupe footing Vichy, et à mon coach qui m'a fait un plan qui m'a permise de progresser.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire